Votre expert en élévation & manutention

Portrait de femme : Marie-Claude, chauffeur super poids-lourd à Rennes

Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email

Marie-Claude nous a accordé une interview dans laquelle, elle nous partage son quotidien de femme chauffeur super poids-lourd. Découvrez le parcours et les journées rythmées de celle qui œuvre dans l’ombre et livre vos machines sur chantier avec toujours  le même enthousiasme après presque 21 ans de service !

Quand et comment es-tu rentrée chez Acces industrie ?

Je suis arrivée chez Acces Industrie le 13/06/2000. Pour l’anecdote, c’était un vendredi et j’ai également eu mon permis B ainsi que mon permis C (poids-lourd) un vendredi 13 !

J’ai intégré  l’agence de Rennes par le biais du responsable de l’époque, avec qui  je travaillais dans ma société précédente, chez un transporteur. 2 jours de formation et c’était parti !

Quelles sont les particularités liées au transport de machines ?

Avant Acces Industrie, j’étais déjà dans le transport, mais le quotidien était plus classique, je transportais des palettes. Depuis 2000, mes journées sont  le quotidien est rythmées par la rotation des tournées pour livrer ou récupérer des machines, parfois capricieuses ! Tous les jours on doit faire appel à la débrouille, au système D, pour monter une machine sur le camion alors qu’elle tombe en panne de batterie à ce moment précis. Des pannes de gasoil peuvent aussi survenir, cela signifie qu’il faut réamorcer la machine pour la redémarrer… Heureusement le travail en équipe fonctionne bien et je peux faire appel à l’atelier pour obtenir un petit coup de pouce, une astuce afin de dépanner la machine qui ne peut pas être chargée sur le porte-char.

Chez Acces Industrie il y a tellement de modèles de machines différents, que seule l’expérience permet d’organiser le chargement de machines optimal pour gagner en efficacité sur les tournées. Chaque tournée est anticipée par l’établissement d’un plan de chargement. Celui-ci diffère en fonction des machines à livrer.  Parfois certains modèles de machines moins présentes en parc viennent complexifier l’opération de chargement. Selon l’ordre de chargement choisi, une machine ne passe pas à 10cm près, il faut alors tout revoir… Il m’arrive de devoir charger en marche avant, dans d’autres circonstances en marche arrière.

Peux-tu nous décrire une journée type ?

Ça dépend des jours, mais souvent je commence mes journées vers 6h15 avec ma première livraison. Au préalable, avec l’assistante commerciale on a convenu de l’ordre de la tournée en fonction des contraintes des clients pour livrer au plus vite les chantiers prioritaires. Toutes les journées ne se ressemblent pas. Certains jours je vais faire jusqu’à 300km et d’autres je vais rester en périphérie rennaise. Chaque chargement est différent ! Parfois nous avons plein de petites machines à livrer qui sont plus longues à charger, je fais donc plus de rotations. Je suis allée jusqu’à 17 livraisons et récupérations en 1 journée.

Quel sont les avantages et les inconvénients de ton métier ?

Le fait d’être une femme adoucit les relations avec les clients. Si, par exemple, je suis en retard sur une livraison, les clients restent très courtois et patients, pas de mauvaises réflexions…

Sinon, l’autonomie liée à mon métier me convient particulièrement. J’organise mes tournées, et je m’adapte à des configurations de chantiers différentes chaque jour.

Qu’est ce qui te motive le plus dans ton métier ?

Malgré une fonction plutôt solitaire, j’apprécie l’esprit d’entraide qui règne sur mon lieu de travail. J’aime, en particulier, apporter mon aide, mes solutions, bien organiser ma venue sur site, faire des repérages pour être efficace et éviter les mauvaises surprises …

Comment ton métier a-t-il évolué au sein de la société ?

Très favorablement. Ma longue expérience (bientôt 21 ans !) chez Acces Industrie m’a permis de voir toutes les évolutions positives apportées dans l’organisation de mes tournées au quotidien. La création des numéros de parc pour retrouver une machine, la mise à disposition des machines par l’atelier de façon organisée ont contribué à alléger et optimiser le quotidien. Avant tout cela, le chauffeur avait besoin de chercher une par une ses machines disséminées à travers le parc de l’agence.

Une double vérification est également effectuée par la technique avant chaque livraison, cela garantit une livraison rapide et efficace, ça élimine des contraintes, pas de mauvaises surprises avec une machine qui ne veut pas démarrer par exemple.

Nous possédons en interne, une application destinée aux chauffeurs afin entre autres de nous assister si une panne survient ou autre. Dans la demi-heure qui suit, nous avons une assistance technique appropriée.

Comment es-tu perçue dans cette profession le plus souvent exercée par des hommes ?

Les réactions des gens sont souvent cocasses, du moins visibles. Parfois, j’ai 10 bonhommes qui me regardent charger les machines. D’autres fois, j’ai carrément droit à des applaudissements. Parfois, des personnes s’arrêtent pour me dire « c’est vous qui faîtes tout ça »…

Partagez l’article sur vos plateformes préférées…

Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email

Articles susceptibles de vous intéresser...

A propos...

Vous trouverez nos derniers articles et conseils concernant l’élévation de charges, de personnes, la manutention dans les secteurs du Bâtiment et de l’Industrie… Mais également toutes les dernières infos sur l’entreprise et ses équipes !

Désolé ! Une erreur nous empêche de confirmer votre inscription.
Super ! Vous allez à présent recevoir toute l'actualité du blog Accès Industrie.

Je veux être informé de l'actualité du blog !

Référentiel CACES 2020

Téléchargez votre référentiel CACES 2020. Découvrez tous les changements et les informations qui vous concernent.

Je veux mon référentiel !

Téléchargez votre référentiel CACES en PDF.
TÉLÉCHARGER

Suivez-nous...

Notre chaîne YouTube

Les derniers articles...